Danse théâtrale d'Egypte Quand la force et la beauté des traditions rencontrent l'expression et la créativité contemporaines

Spectacles, vidéos & DVD

 

Représentation récente

L'âme en 3D...

18 & 19 novembre 2016 

 

 

 

 Gala Victoires du Sport - Théâtre Wolubilis - Bruxelles - 30 novembre 2014

alt   alt

alt     alt

 

"Au fil du Nil: le feu gitan et l'âme nubienne" - Espace Tarab

23 novembre 2014

Quelques commentaires post représentation de novembre 2013,  février 2014 et novembre 2014 : 

"C'était envoûtant, d'une grande richesse. Béatrice, tu as explosé sur scène, d'une sensualité et d'une présence magique. Véronique, gracieuse, merveilleuse, Christine, totalement inspirée, une vraie nubienne. Fabienne, puissante et joueuse. Valérie, belle, pleine de vie, généreuse. Bravo pour ce voyage nilotique qui demeurera longtemps dans nos yeux et dans nos coeurs." Myriam
 
"Encore bravo pour l'envoûtant spectacle de ce dimanche! Je suis encore sous le charme d'une performance qui exprime, de mon point de vue, la force et la fragilité d'une feminité puissante" Bénédicte
 
"Tout , la danse, les costumes, la salle décorée, l'incroyable créativité. Des tonnerres d'applaudissements à certains moments. Super ! Félicitations à toi chère Béatrice pour l'audace avec laquelle tu oses affirmer ton talent. Les artistes ont une mission toute spéciale dans notre monde de "codes barres". Marie-Christine & Denyse
 
Merci pour le très prenant spectacle d'hier.
Comme je l'ai dis, tu arrives encore toujours à nous surprendre.
Quelle fine connaissance de l'art et de l'histoire de ton pays de coeur tu possèdes !
Et quelle musique envoûtante (j'en suis encore émue en l'écrivant), quels costumes de grande classe (tu avais l'air d'une icône, avec la "tiare")... Quand simplicité et puissance s'allient, l'émotion répond "présent" ! Anne S.
 
"Quel bonheur de te voir danser. Ton énergie est intacte et même décuplée...
Nous avons aussi eu la joie de découvrir un côté de toi joueur et coquin dans ta prestation ghawazy. Et les filles étaient à l’unisson. Tu as fait un travail magnifique de chorégraphie, mise en scène.
Feu et sensibilité, émotion, joie, nous avons été transportées..." Markanda
 
"La soirée d'hier était vraiment superbe et surprenante à plus d'un titre. .. on a vu que vous en profitiez toutes les cinq et c'était très émouvant de voir ça.
Fabienne et Véronique formaient un très beau duo ghawazettes, très frais côté Véronique et très installé pour Fabienne mais cool toutes les deux et ces deux énergies se complétaient bien...
Ceci dit, les "vagues" nilotiques formées à vous cinq étaient aussi très belles. J'ai un faible pour la douceur du nubien et l'Afrique noire qu'on y sent déjà poindre mais j'admire comment vous êtes passées d'une énergie à l'autre et retour avec le ghawazi... " Laurence
"Je tiens à vous féliciter pour la magnifique représentation des danses égyptiennes de hier.  Vous m'avez emportée dans un autre monde et le voyage fut émouvant et époustouflant. Je me suis posée la question comment il était possible de tenir aussi longtemps à mouvoir les parties du corps à tour de rôle dans ces rythmes effrénés, et si gracieusement.  Merci pour ce beau cadeau."
 
"Tout d'abord, ton introduction et tes éclaircissements étaient très instructifs, moi qui suis professeur, j'ai admiré ton sens de la pédagogie ! Merci pour ce joli texte à la fois poétique et réaliste.
Ensuite, la mise en scène est, on le sent, savamment réfléchie, et ça marche: on est immédiatement transportés...
Les costumes à présent : superbes ! Beaux à voir , souples, élégants, on imagine qu'ils doivent être gais et agréables à porter, à " danser", sans aucun tape-à-l'oeil.
Et enfin , la danse !! Tout est si bien tissé que l'on se fond sans peine dans tes / vos mouvements. Je t'ai littéralement " dévorée des yeux " J'ai bien observé à quel point tu parviens à dissocier parfaitement toutes les parties du corps, et surtout le buste, le ventre, le port de tête. Woaw de Waow !!
Toutes mes félicitations à toi et à tes danseuses, chacune avec leur identité propre, gracieuses à leur manière, tous âges confondus ( c'est tellement rare de voir cela !) et... souriantes!
Ce que je trouve formidable, c'est cette passion qui t'anime et qui te fait aller jusqu'au bout des choses, dans le partage. J'ai l'impression, que, comme disait Bauchau, tu danses ta vie et ne t'arrêteras jamais."
 

"Histoires de danse" - Espace Tarab - 13 octobre 2013

alt

 

« Voce del cielo » ("Voix du Ciel") : Oum Kalthoum : Histoire dansée d'un mythe

Florence

altalt

Samedi 4 mai & Dimanche 5 mai 2013
Teatro Le Laudi, Via Leonardo da Vinci 2
Firenze
www.teatrolelaudi.it

alt   alt

alt

"Histoires de danse" - Espace Tarab

3 février 2013 - L'univers classique d'Egypte

Souvenirs,...

altaltaltaltaltaltaltaltaltalt

 

"Songe d'une nuit d'Egypte"
La légende de la déesse Hathor

La Ferme du Biéreau

Avenue du Jardin Botanique
1348 Louvain-La-Neuve

Samedi 17 novembre 2012

altalt

altalt

"Songe d'une nuit d'Egypte" - Paris

31 mars & - 1er avril 2012

Théâtre La Reine Blanche
2bis Passage Ruelle
75018 Paris

Festival "Poussière du Monde 2012" - Genève

"Quand le feu aime l'eau"

Spectacle de danse, musique et chant de Haute Egypte
avec
Les musiciens du Nil
Raïs Mohamed Morad, maître rababa
et
Béatrice Grognard

26 mai 2012

 

 

Spectacles de la compagnie Tarab

1. « Songe d’une nuit d’Egypte »

Un envoûtant spectacle de danse théâtrale et contemporaine d’Egypte avec : Béatrice Grognard & La compagnie Tarab

… Une fresque dansée contemporaine puisant son inspiration dans l’Egypte pharaonique et la légende de la déesse Hathor…

… Une célébration de la féminité, puissante et solaire, expression mystérieuse de la beauté du monde et de la magie de l’au-delà…

La légende de la déesse Hathor permet à Béatrice Grognard et à 8 danseuses de se plonger pleinement dans l’éblouissante richesse artistique et intellectuelle de l’Egypte pharaonique. Grâce aux extraits musicaux issus des multiples répertoires égyptiens et à la projection de fresques peintes ou sculptées, d’objets et de sites antiques, « Songe d’une nuit d’Egypte » a pour ambition de magnifier une esthétique millénaire, à la fois hiératique et voluptueuse et de s’inscrire dans ces quinze années de quête et de création contemporaine entreprises par Béatrice Grognard.

2010 - Durée : 1h25’
DVD disponible : 25 € + 8 € de frais d’envoi

Wolubilis, Bruxelles, Belgique – Mars 2010

Centre culturel, Tours – France – Novembre 2010

Amphithéâtre romain de Fiesole, Florence, Italie – Juillet 2011

The Queen Elizabeth Hospital Theatre, Bristol, UK – Octobre 2011

Northern Ballet Theatre, Leeds, UK – Novembre 2011

La Reine Blanche, Paris, France – Mars 2012

Pour en savoir plus : témoignages de spectateurs

« Votre spectacle était intense, subtil et très beau. Mille félicitations pour cette créativité, fruit d'une patiente interrogation de votre art. La puissance féline d'Hathor restera dans les esprits. »

« LA BEAUTE SAUVERA LE MONDE ...et vous y collaborez! Toute ma gratitude pour votre spectacle émouvant, sublime et fruit d'un magnifique travail. Je suis très touchée de cet "éloge au féminin", élégance, beauté, fluidité, présence, coupe et puissance créatrice. "

« Hathor ... j'ai été intéressée par le côté contemporain de la chorégraphie ; prendre des risques est toujours formidable. La danse de Béatrice était superbe et émouvante, sa présence sur scène est toujours aussi saisissante. La musique, un bonheur de bout en bout. Ce qu'elle nous a donné de Sekhmet, la lionne sanguinaire, était magnifique et on n'a pas eu besoin de rugissement ou de sang qui coule pour être transporté.»

« La représentation était magnifique. Béatrice Grognard est une grande artiste. Quelle sérénité et quelle harmonie se dégagent de cette culture mystérieuse.»

« vos danses et le choix des musiques m'ont enchantée, les chorégraphies, l'ajustement des costumes, les répétitions dans les différences : tout nous plonge dans un monde où le sacré est rendu par l'expression du corps et le mouvement, des bras en particuliers ... Magnifique. Votre travail dans le regard et le demi-sourire soutiennent la pensée (le corps) et la quête d'un monde perdu aujourd'hui mais qui peut nous parler encore par votre présence et vos recherches. Encore merci avec beaucoup d'admiration. »

« Comme beaucoup de spectateurs, je suis encore dans l’enchantement du spectacle d’hier soir … quelle merveille à tous points de vue … Merci à vous de nous faire partager votre passion (et votre don pour la danse) … merci également d’avoir été l’interprète de la déesse que chacune d’entre nous héberge au plus profond de son âme … nous l’oublions bien trop souvent et nous gaspillons également bien souvent cette magnifique puissance et féminité qui devraient au contraire nous renforcer …»

« Ce spectacle " Songe d'une nuit d'Egypte" m'a enthousiasmée, envoûtée ! J'ai été prise dans le mouvement de cette pensée, venant d'une Egypte à la sagesse toujours vivante. La beauté de la danse, cette "graphie" de la danse, l'expression tenue, presque hiératique et inspirée de Béatrice Grognard, l'harmonie avec les autres danseuses, cette chorégraphie empreinte de spiritualité m'ont emportée. »

En savoir plus...

« Merci encore pour tout, Béatrice, pour cette merveilleuse aventure ... ce fantastique voyage ... cette concrétisation de rencontrer la solennité de l'Egypte ancienne telle que je la rêvais depuis petite fille ... Mon coeur, mon âme, sont emplis de joie, d'émotions incroyablement fortes. Les échos que j'ai entendus hier, de personnes amies, ou de "parfaits inconnus" traduisent tous l'intense émotion du public. Les mots qui sont le plus souvent revenus sont "beauté féminine dans la différence, sérénité, intériorité, lumière du coeur,". Je t'embrasse et j'espère de tout coeur que "Songe d'une nuit d'Egypte" pourra grandir comme il le mérite, ce serait le meilleur "merci" que l'on peut t'adresser." Christine

« En pleine représentation de ton deuxième soir, je te "dérange" pour te féliciter de ce superbe spectacle. Magnifique ! Tu as une prestance sur scène extraordinaire. Ton spectacle était parfait. Digne d’un « Béjart » !!! Encore toutes nos félicitations ! W. & M.

« Je voulais vous féliciter pour votre spectacle ; il m'a enchanté ainsi que l'amie qui m'accompagnait. Je ne sais pas trop quoi dire si ce n'est que nous étions effectivement sous le charme, que la cohérence de la danse avec le sujet et votre interprétation, la musique, les couleurs, tout nous a fait voyager.»

« Un tout grand merci pour ce très beau spectacle. Nous avons comme toujours beaucoup apprécié l'enchaînement des danses, la beauté des costumes et l'attraction de la gestuelle. Nous avons également reconnu toute la nouveauté dans chacun de tes spectacles. Ce spectacle était tout à fait particulier de par la chorégraphie si adaptée au récit et si "suggestive" de l'évolution du récit. Je pense avoir bien compris le déroulement du récit et avoir compris les musiques, les danses et les gestes qui s'y rapportaient. Nous ne pouvons que vous féliciter pour cet énorme de travail de recherche de texte, de musiques, de photographies et pour la chorégraphie construite en liaison avec ce sujet. Ce fut vraiment une très grande joie pour nous tous d'avoir assisté à votre spectacle et nous restons toujours vos fidèles admirateurs. »

« Superbe spectacle qui a conquis mes amis, félicitations, une belle découverte j ai compris ce que veut dire danse théâtrale égyptienne. »

« L’ambassade d’Egypte tient à vous remercier pour ce formidable spectacle qui représente l'art ancien et moderne de l'Egypte. Ce qui ajoute à notre fierté envers nos civilisations (pharaonique, islamique, copte et arabe). Nous vous félicitons Mme Béatrice Grognard, actrice d'une fabuleuse prestation qui vous a valu un long moment d'acclamations. » F. Abdalla (Egypte)

« Chère Béatrice, j'étais dans l’amphithéâtre de Fiesole hier soir. Les amies que j'ai emmenées étaient ravies de te voir danser. Spectacle joyeux, intelligent, tout à fait nouveau pour nous et dans un site superbe. Toi, comme toujours belle, chic, souplesse féline, une déesse en scène..., aussi mes bien amicalement compliments à toutes les danseuses du groupe. On murmure que tu es aussi adorable dans la vie quotidienne… » (Rossella – Italie)

« Je t'écris pour te féliciter de ton "songe" d'Egypte. Tu as raison, c'est vraiment un rêve dans lequel j'ai complètement plongé. J'ai retrouvé l'Egypte que j'aime, avec sa musique et ses danses traditionnelles lues, cependant, dans un esprit contemporain bien que se déroulant dans un contexte pharaonique...Félicitations, félicitations, congratulations! » Margherita

« Un tout grand merci à toi Béatrice et aux 9 belles autres femmes pour avoir illuminé Wolubilis, le cœur et les yeux de tous les spectateurs. Un très grand plaisir pour l'esprit, de magnifiques vibrations, la femme magnifiée. J'y avais emmenée une amie qui ne connaissait ni Tarab ni la danse théâtrale d’Egypte. Je peux t'assurer qu'une fois les derniers applaudissements éteints, mon regard interrogeant le sien, j'y ai vu ... le soleil! Encore merci. .

« Beatrice moves with elegance, fluidity and power. Everything is precise and beautiful. It’s nice to have the contrast of the solos of Beatrice and the group parts. Simple movements done with the right music, can make a difference. Best for me was the internal feeling that I had while watching, I felt the strength of a powerful woman, and felt the femininity, and it made me think of primitive times, of drums, and woman moving and dancing as part of rituals. I felt the dominance, and the strength and power of femininity. Very nice costumes ! Nice use of the space ! Amazing music » (Iraya Espagne – UK)

« Avevo un pò di gente da riaccompagnare a casa, perciò non ho potuto fermarmi a ringraziarvi e a cercare di salutare Beatrice. Lo spettacolo è stato veramente bello. Tutte molto brave e Beatrice eccezionale. So che avete dovuto affrontare e risolvere molte beghe, mi scuso per non avervi aiutato, ma in questo periodo era veramente impossibile. Vorrei parlare di tante cose: le musiche, il testo, gli spettatori, le coreografie le diapositive etc, etc, etc,,,. Spero di sentirvi o meglio ancora vedervi presto, però ancora non ho finito con tutti i controlli ed analisi mediche perciò non so bene quando. Per ora vi saluto e vi ringrazio di nuovo per averci regalato questa bella serata., molto apprezzata anche dai miei invitati. Se leggete in tempo questa e-mail fate i miei saluti e complimenti a Beatrice. (Patrizia - Italie)

« Ieri sono andata via senza salutarti. Volevo ringraziarti per tutto ciò che hai fatto e per aver proposto uno spettacolo così bello. Veramente suggestivo. » (Lisa – Italie)

« Bellissimo spettacolo ieri!Peccato che sono dovuta scappare subito, ma i miei amici erano stanchi, immagino che abbiate festeggiato!! » (Joanna - Italie)

« Beatrice è grande! Brava ed innovativa e mi è piaciuta molto! » (Susi- Italie)

« Ciao, ci è piaciuto molto lo spettacolo, veramente bello in una cornice magica.» (Sonia – Italia)

« Buongiorno è stata davvero una magnifica serata.... Beatrice è bravissima e poi un grande finale! mi è piaciuto un sacco, sai? purtroppo siamo andati via quasi subito ... un pò ti abbiamo aspettato, ma la sveglia stamattina suonava alle 4,20...peccato! Grazie per l'invito e per questa opportunità. Un abbraccio forte ed ancora tanti complimenti! SPETTACOLO FAVOLOSO! » (Simona - Italie)

2. « Al wegdann » (« De tout mon être »)

Spectacle de chant, musique et danse Sufi d’Egypte avec Sheikh Ahmed Al Tuni & Ses musiciens & Béatrice Grognard & La compagnie Tarab

La chorégraphe et danseuse Béatrice Grognard entourée de 7 danseuses retrouve le charismatique chanteur Sufi Sheikh Ahmad Al-Tûni pour un spectacle inédit !

Jamais auparavant, le répertoire du Sheikh Tuni n’a été magnifié par le mouvement artistique, dansé et féminin.

Ahmad al-Tûni est l’un des derniers grands chanteurs Sufi de Haute Egypte. Sa renommée aujourd’hui dépasse largement l’Egypte. Accueillie sur les scènes internationales, sa voix s’élève et provoque la transe sufi, rite antique pour toutes et tous.

Ensemble, ces deux artistes célèbreront l’amour divin et humain, l’allégresse extatique, le désir, la passion douce ou acide, la souffrance de la rupture, l’angoisse de l’absence, le renoncement et le sentiment d’abandon du corps et de l’esprit.

Tous deux vous emmèneront vers le tarab, l’extase émotionnelle.

2008 - Durée : 1h30’
DVD disponible - 25 € + 8 € de frais d’envoi

Pour en savoir plus : témoignages de spectateurs

« …Quelle découverte ! L'émouvant Sheikh Al Tûni, sa voix forte et profonde contrastant avec sa frêle stature... son dandinement si attachant... Les musiciens étaient emballés et « emballants »... Les costumes époustouflants...la danse de Béatrice Grognard divine dans une connexion parfaite avec la voix et les mots de Sheikh Tuni, frôlant parfois une anticipation presque magique… »

« Ce fut le tourbillon, le mélange magnifique voix/geste, l'incarnation de la ferveur.

Le résultat : profondément émouvant,…« ça collait », ça tournait, ça vibrait… »

« Magnifique spectacle ! C'était tour à tour émouvant, troublant, intense, fougueux,….

Quelle capacité d’improvisation de la danse avec la voix de Sheikh Tuni !

Quelle connexion avec les musiciens, profondément investis dans le suivi de la danse et dans une joie évidente… Quelle inventivité, quel hymne à la Vie mêlée aux traversées houleuses de la souffrance,…»

« Que d'émotions, que de ferveur ! Tant de puissance, tant de justesse dans la valse des mouvements, des danses ensorcelantes… Que d’originalité audacieuse dans cette rencontre explosive de la danse de Béatrice Grognard et du chant de Sheikh Tuni.

Une rencontre inattendue, improbable et, au final, un défi plus que réussi…. »

En savoir plus...

« Al Wegdann » : un univers contrasté de douceur et de passion, qui laisse une émotion indicible… »

« Que d'émotions j'ai eues hier devant ta danse et la ferveur des chants de Sheikh Ahmad Al-Tûni.

Je me suis retrouvée emportée à des milliers de kilomètres.

Merci d'avoir montré tant de puissance et d'émotions, tant de justesse dans la valse des mouvements sans parler des danses derviches qui étaient ensorcelantes

Vous nous avez emportés dans un univers de douceur et de passion, qui m'a laissé une émotion intense.

Vraiment un grand merci à vous d'avoir construit ce projet avec Sheikh Ahmad Al-Tûni. »

« Bravo pour ce superbe spectacle. Symbiose parfaite entre le chant et la danse. »

« Tu nous as à nouveau rendus heureux et fait rêver... J'étais à nouveau sous le charme, émue, envoûtée par tant de magie, tapant du pied au rythme de la musique, tapant dans les mains à l'invitation du Sheikh ou même sans qu'il le demande, ayant à tout moment envie de me lever de ma chaise pour danser avec vous... Et à chaque fois je me fais cette réflexion : quel bonheur d'être en vie pour vivre un si bel instant, voir de mes yeux la beauté de tout cela, entendre de mes oreilles ses sons enivrants...

Merci Béatrice pour tout ce bonheur ! Josiane

« Nous sommes ce dimanche soir.... J'imagine que vous êtes encore bien occupés avec la troupe Tuni. La pression est relâchée mais la magie continue. Après un tel événement, les nuages vous portent jusqu'aux étoiles!

Ce petit message pour votre dire, dire et redire toute notre admiration devant tant de talent. Nous, on arrive, on s'installe et on profite du spectacle. Mais Dieu sait l'énergie et le travail qu'il faut pour mettre tout cela sur pied. Une fois de plus, nous avons été transportés (mon pied battait la cadence!) dans un nouvel univers... Et puisque c'était sold-out, à quand le prochain? »

« Comme c'était annoncé au début du spectacle, ce fut effectivement EXCEPTIONNEL. Le chant par le Cheikh Al Touni, la qualité de l'orchestre et...la danse sublime ont transformé cette soirée en régal ! Nous avons passé des moments magiques. »

3. « Mousaferoun » (« Voyageurs »)

Spectacle de musique, chant et danse de Haute Egypte avec "Les Musiciens du Nil" et Béatrice Grognard & La compagnie Tarab

Dans “Mousaferoun”, Béatrice Grognard, accompagnée par 5 de ses danseuses, retrouve les illustres Musiciens du Nil venus de Louxor.

Majestueux et hiératiques, les Musiciens du Nil, célèbres dans le monde entier, puisent leurs origines dans les castes de musiciens professionnels liés à des clans tziganes venus s’installer en Egypte dès le XIe siècle. Ils perpétuent les traditions musicales tziganes d’Egypte et sont les virtuoses d’instruments tels que l’inventive rababa, vièle en crins de cheval, noix de coco et peau de poisson, le mizmar, hautbois de Haute Egypte, aux sons incisifs, la tendre flûte kawala d’origine pharaonique, et les vivifiants tambour saïdi, duff et tablah, instruments de percussion.

Une complicité artistique particulière unit Béatrice et les Musiciens du Nil enthousiasmés de voir leur musique ancestrale magnifiée par le mouvement ciselé, la puissance et les variations infinies qui caractérisent la danse de cette artiste.

Mousaferoun :

Un dialogue constant entre danseuses, musiciens et chanteurs…

Un foisonnement de couleurs éclatantes et de rythmes envoûtants…

2007 - Durée : 1h30’
DVD disponible - 25 € + 8 € de frais d’envoi

 

 

Spectacles de l'école Tarab

Outre sa carrière de danseuse et de chorégraphe et les spectacles professionnels qui en résultent, Béatrice monte également des spectacles pour l’école Tarab.

Elle offre ainsi l’opportunité à ses élèves de monter sur scène, quels que soit l'âge, la morphologie ou le niveau d’expérience.

Ces spectacles sont, cependant, montés avec soin et professionnalisme et dans cette recherche constante de la mise en valeur de chacune.

Qu'ils soient intimistes comme « Histoires de danse » ou, plus ambitieux comme « Zaman el fan el gamil » et « Fulgurances », ces spectacles ont toujours rencontré l’enthousiasme affirmé d’un vaste public, conquis et fasciné de découvrir un univers, une mise en scène, des costumes et des chorégraphies toujours novateurs.

1. « Zaman el fan el gamil » (« L’âge d’or de l’art »)

Nous voilà transportés au coeur de la 1re moitié du XXe siècle et des deux décennies qui vont suivre.

Le cinéma égyptien, à l'apogée de son art, fait éclore de multiples talents. Hommes et femmes, réalisateurs, producteurs et acteurs, mais aussi compositeurs, écrivains, poètes, chanteurs et danseurs façonnent ensemble, toutes formes d'art confondues, de petits joyaux tout en images et en sons, pour le plus grand plaisir d'un vaste public, diversifié et conquis.

Dans « Zaman el fan el gamil », Béatrice Grognard et 50 de ses danseuses relèvent un véritable défi : rendre aux danses d'Egypte leurs lettres de noblesse, leur redonner fraîcheur et élégance et réussir ainsi à nous émouvoir, à générer le plaisir partagé autour d'un véritable foisonnement de couleurs éclatantes, de rythmes envoûtants et de mouvements d'apparence si naturels et pourtant si savamment élaborés.

Béatrice Grognard développe ses chorégraphies sur des musiques issues exclusivement des répertoires traditionnels, aux sons purs et préservés de tout mixage irrévérencieux.

Plongeant avec le public dans cet âge d'or qui lui tient tant à coeur, elle évite pourtant le piège de la nostalgie et du regard tourné vers le passé.

En ponctuant ces danses d'extraits cinématographiques, Béatrice Grognard tend à donner une respiration particulière au spectacle, basculant d'une époque à l'autre, jusqu'à tracer avec audace une percée vers l'avenir.

Ce spectacle a été présenté aux :

- Théâtre Don Bosco, à Bruxelles, le 16 décembre 2006
- Théâtre 140, à Bruxelles, dans le cadre du festival « Printemps de la Méditerranée, le 13 mai 2006
- Théâtre Don Bosco, à Bruxelles, les 9 et 10 décembre 2005

2005 et 2006 - Durée : 2 heures
DVD disponible : 25 € + 8 € de frais d’envoi

2. « Fulgurances »

Quand deux personnalités et deux voix égyptiennes exceptionnelles se rencontrent : Abdel Halim Hafez et Ahmed Adawea.

Avec « Fulgurances », Béatrice Grognard met en scène 50 élèves évoluant sur le chant et la musique de deux interprètes majeurs de la chanson égyptienne : Abdel Halim Hafez qui offrit une oeuvre novatrice, très personnelle, contribuant à l’émergence d’une nouvelle musique classique arabe et Ahmed Adaweya, flamboyant porte étendard de la musique populaire qui mena très haut l’art du chant « baladi ». Deux voix très différentes, deux hommes d’horizons opposés, deux univers artistiques contrastés.

Aujourd’hui, l’éclat d’Abdel Halim et de Adaweya est intact et continue de marquer les esprits.

Le mot « Fulgurances » rend hommage à leur talent et suggère la force de leurs souvenirs.

"Fulgurances" invoque aussi la beauté éphémère de la danse, la brillance fugitive, l’éclat voyageur, le bouillonnement perpétuel du mouvement qui surgit et meurt instantanément. Puis, la naissance d’un autre mouvement. A l’infini. Sans regret.

Ce spectacle a été présenté les 11 et 12 février 2011 au Théâtre Don Bosco à Bruxelles.

2011 - Durée : 1h30’

Témoignages des interprètes ou spectateurs de « Fulgurances »

« Bonjour Béatrice,

Quel boulot ! Le petit message sur ta carte était plutôt maigre, mais avant de passer sur scène, j'en avais la plume coupée... Pendant tout ces mois, tu nous a donné tellement, pour nous booster, nous encourager, nous secouer, et veiller à 1001 choses. Quelle belle énergie avec humour et doigté. Tu es absolument magnifique. Ca vaut vraiment la peine de faire le chemin car la vue est très belle, merci beaucoup de m'y avoir emmené belle dame. Tu as un coeur grand comme une pyramide, MERCI Béatrice. De tout cœur, Isabelle »

« J'aurais voulu exprimer tous les sentiments que grâce à toi j'ai appris à éprouver, soit dans la préparation soit pendant le spectacle lui-même (soit pour la danse tout court!), et te remercier pour tout. Mais...même après une semaine...je n'ai pas les mots!!! » Margherita

« Merci, Béatrice, pour ces très beaux moments de danses et de chants. Un vrai régal, un plaisir pour les yeux et pour l'esprit. Bravo pour cette belle performance: tu as dirigé ton équipe avec brio. Merci à toutes les Tarabettes. Avec toute ma sympathie » Anne

En savoir plus...

« Chère Béatrice, chères danseuses de Fulgurances,

Par ces quelques mots, je tenais à vous remercier pour ce très beau spectacle que vous nous avez offert deux soirées de suite. Pour la première fois spectatrice et non danseuse, j'ai été charmée par la volonté de chacune de faire en sorte que, malgré les problèmes techniques très stressants, Fulgurances soit une réussite. J'y ai vu tout le charme et la magie d'un spectacle d'école Tarab : un mélange de femmes de tous horizons, de tous âges, qui font fi de leur trac, de leur timidité et de leurs peurs, qui dansent avec amour, joie et passion ...

Les amies qui m'ont accompagnée, qu'elles soient fans de Tarab de longue date, ou pour lesquelles Fulgurances était une première approche des danses théâtrales d'Egypte, sont unanimes : chorégraphies magnifiques et très originales, savant mélange de solos et de danses de groupe, don de soi dans chaque mouvement pour chacune d'entre vous (danseuse timide ou plus assurée sur scène), émotions et sensibilités féminines.

Béatrice, merci pour ces fulgurants moments, pour ces tenues colorées et magiques, pour cette organisation ininterrompue pendant 15 mois, pour avoir relevé ce défi de faire découvrir deux grands chanteurs égyptiens méconnus du public occidental.

Merci à toutes … Dans toute votre beauté, votre douceur, et votre puissance féminines, vous avez rendu hommage, non seulement à Abdel Halim Hafez et Ahmed Adaweya, mais également, et surtout, à la femme. » Christine

« Merci chère Béatrice pour tout ce que tu nous apportes; beaucoup d'entre nous ne l'aurait jamais cru possible. Et voilà "challenge" réussi... Voici quelques unes des réflexions particulièrement sympathiques à mes oreilles concernant le spectacle :

"C'est une ode à la féminité, à tout âge et faisant fi des canons de beauté que l'on tente de nous imposer" "Les danseuses dansaient avec leur coeur dédié au public; j'ai eu l'impression qu'elles dansaient rien que pour moi seule" "Très beaux tableaux d'échanges, de soutien mutuel et de cohésion entre femmes"

C'est aussi le sentiment que je garde de ses longues heures passées ensemble, où on a l'occasion de découvrir les qualités de chacune. Je t'en resterai reconnaissante. Je t'embrasse affectueusement, » Agnès

« Chère Béatrice, Quelle magnifique expérience, riche en émotions intenses, que celle de ces 2 soirées de vendredi et samedi. Que de belles et chaleureuses réactions reçues par les personnes venues nous voir ! J'en suis un peu bouleversée ... j'ai l'impression d'avoir gravi petit à petit une grande montagne. je ne pensais vraiment pas avoir toute la force et pourtant, l'incroyable s'est produit ! J'en ressors grandie, et pleine d'une joie intérieure immense. Je suis aussi si heureuse des liens qui se sont tissés entre nous, de ces sourires bienveillants, de nos encouragements mutuels et tant d’autres petites attentions anodines et pourtant si pleines d'amour. Merci du fond du coeur chère Béatrice de m'avoir permis de vivre tout cela, de m'avoir ouvert cette porte vers de si beaux moments. Je les garde précieusement en moi pour pouvoir chaque jour les distiller avec bonheur à tous ceux qui m'entourent. Très affectueusement. » Evelyn

Bien chère Béatrice,

Je ne suis pas très douée pour les compliments, mais je tiens tout particulièrement à te féliciter pour la présentation du spectacle Fulgurances.

Ayant participé au spectacle « Zaman », je me rends très bien compte ce que l’organisation et la mise sur pied d’un tel spectacle représente. Encore un grand bravo pour cette belle réalisation. Félicitations également à toutes les « tarabettes » qui se sont données à fond et qui incontestablement ont contribuées à la réussite de ce très beau hommage dansé à deux des plus belles voix de la chanson égyptienne.

Mon mari se joint à moi pour te féliciter pour cette belle chorégraphie, la mise en scène, les costumes, la façon dont tu réussi si bien à mettre en valeur chaque personnalité à qui tu donnes une chance inespérée de se découvrir et de puiser dans ses propres ressources. Enfin, quel bonheur de retrouver les fidèles et de voir à quel point elles ont évolué et de sentir le bonheur qu’elles éprouvent à participer à chacun de tes exploits. Avec toute mon admiration et mon affection » Nicole

« Pourrais-tu dire à Béatrice combien j'ai aimé son spectacle accompagné des voix prenantes et déchirantes du "rossignol brun" et du "sultan du baladi"? Comme la troupe (et son professeur!) fait bien éprouver l'intensité des sentiments dans une grâce infinie... c'est très beau. » Thésou

« Très chère Béatrice,

Quelle(s) émotion(s), quelle magie, quelle intensité, quelle hommage fulgurant !!!!! Le nom du spectacle n'a pas été usurpé. J'en suis encore toute vibrante et ivre de ce que j'ai vécu. J'ai eu mon moment de grâce avec ta magnifique interprétation de "Gabar" je t'ai trouvée sublime. Merci pour Abdel Halim il aurait eu son coup de foudre hier si ce n'était.... malheureusement déjà fait !!!! J'ai également partagé avec les tarabettes des moments fabuleux et très riches sur le plan humain. Je me sens nourrie d'une telle expérience avec déjà le goût amer de la nostalgie. Je t'accompagnerai encore et encore avec un immense plaisir dans cette aventure enivrante. Merci pour ce que tu es, ce que tu fais et ce que tu transmets. De tout mon cœur. » Hanane

« Merci Béatrice. Tu as vraiment fait un travail de titan – je me le suis dit plusieurs fois en regardant en direct le spectacle sur les télévisions dans les loges… Tu as fait sortir le maximum de chacune. « Gabbar » en particulier a été formidable. Des professionnelles n’auront pas pu l’interpréter mieux. C’était simplement parfait. Et je suis si contente que le public a été si chaleureux.. « Loredana

« Chère Béatrice,

c'est avec un réel plaisir que j'ai participé aux deux soirées.Il m'est difficile de trouver les mots pour traduire mon admiration devant ton immense travail, ta créativité a chaque moment du spectacle et l'implication réussie de toutes ces femmes sur la scène. Quelle formidable empreinte de bonheur! Je me dis aussi que ta motivation participe a la Beauté du Monde. Je t'embrasse de tout coeur. » Manuela

« Merci beaucoup à toi Béatrice de m’avoir permis de monter sur scène et de montrer à mes proches et amis ma passion pour cette danse. Ma mère a lancé des « youyous » et cela signifie beaucoup pour elle… » Akila

« Bien que je ne m'exprime pas aussi bien que d'autres en français, je tenais à te remercier du fond de mon cœur pour tout le travail, l'encouragement, des paroles aimables, et parfois les mots disciplinaires nécessaires, qui sont si essentiels, à créer le genre d'expérience magique que nous avions une fois de plus vécu ce week-end. Je suis fière d'avoir fait partie du spectacle. Mes parents (âgés de près de 80 ans) ont fait un aller-retour de 1600 km pour venir nous voir et ils ont été enchantés par la magie du Tarab et bien sûr de notre Béatrice. Je pars pour des vacances ce mercredi, mais ma tête est encore pleine de la merveilleuse musique qui a été une si grande partie de ma vie. Encore une fois, je suis désolée que je ne suis pas aussi éloquente que je voudrais être en français, mais mon cœur est plein d'émotion et je vis une sorte de perte qu'il est maintenant derrière nous. A bientôt Béatrice. » Lynne

« Chère Béatrice,

Un petit mot pour te dire comme j' ai adoré le spectacle - toutes ont superbement dansé. Pour moi cela me faisait plaisir de vous voir toutes avant le spectacle - la seule fois que je sors si tard ces derniers mois! Quand je pense que tu as enseigné toutes les danseuses - c'est vraiment un défi énorme - Bravo!!! Félicitations encore et à bientôt dans l'Espace Tarab. » Jane

« Bonjour Béatrice,

Merci à toi pour cette belle expérience et de nous avoir permis d'y participer! Tu avais raison, c'est très intense et fort comme moment, particulièrement samedi où j'ai très apprécié le moment sur scène. J'étais sur un petit nuage hier... Je suis très contente d'avoir pu mieux connaître les "girls", de faire des rencontres et de vivre ce moment avec elles! J'ai beaucoup aimé le spectacle que tu as créé, particulièrement les danses classiques. J'aime la sobriété des danses et des robes, la force et la note contemporaine que tu as mis. Toute l'énergie que tu mets pour que ce soit parfait, nous pousse et nous donne envie d'aller plus loin. Bon repos à toi et à bientôt, » Laure

« Quelle belle aventure commune, en effet. Bouh, que c'est triste aujourd'hui que ces moments soient derrière nous. On le redanserait bien encore, ce spectacle, non? Mais cela ne doit rien enlever au plaisir que nous avons eu ce week-end, que l'on ait eu plus ou moins le trac et quelque soit notre manière à chacune de gérer l'excitation du moment. Chacune y a mis beaucoup de coeur et de conviction et il semble que cela se soit ressenti dans le public. Et mine de rien, nous avons aussi fait travailler notre côté "Ligue d'impro" vendredi. La vidéo d'Adaweya en pull rouge est passée sans problème auprès de certains de mes collègues malgré l'absence de son. Comme quoi, on ne voit pas les choses de la même façon depuis la salle et depuis les coulisses. C'était une très chouette expérience ensemble. A bientôt au cours, au stage ou à d'autres occasions. Bises » Laurence

« Encore un superbe texte de toi Béatrice, très émouvant... Merci. Je ne vois plus le clavier... Il est imprimé et entrera dans l'album photos de cette belle aventure. C'est vrai que quand il y a un but, il y a progrès. Et c'est ce que j'ai aimé dans ce cheminement. Et c'est bien que la classe du spectacle ait touché le Père Guy... Et pas lui seulement. Les amis du samedi étaient tous ravis au sens premier du terme. » Danielle

« Après ce beau moment de partage avec vous toutes, j’aimerais vous envoyer une jolie citation du célèbre poète Sûfi qui incarne à merveille ce que je ressens quand je danse : « Plusieurs chemins mènent à Dieu, j’ai choisi celui de la danse et de la musique » Vendredi, mais en particulier samedi, mon âme s’est élevée et s’est emplie d’Eternel.. Merci Béatrice, pour avoir orchestré ce spectacle. Alors, soyons toujours « enivrées d’Amour, car l’Amour est tout ce qui existe, l’Amour est universel », et nous l’avons dansé !!! Avec émotion, » Veronica